Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2015

Les guerriers de la danse

20/03/2015

A Verdade sobre a Escravidão Negra no Brasil

12/03/2014

Jogo de Capoeira Angola

)

17/12/2012

Roda

20:25 Publié dans Capoeira, Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roda, capoeira, brésil

28/11/2011

Voyage au Brésil

cécile,gonzag,voyage,rio

http://lebeignet.over-blog.com

15/07/2009

Maré Capoeira

Maré Capoeira sélectionnée dans Voyage

14:40 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : capoeira, brésil, film

02/03/2008

Festival "aux Rythmes Déchainés"

bonjour à toutes et à tous,
concernant les tarifs et modalités d'inscription pour le festival aux rythmes déchainés, veuillez nous joindre directement par
tel au: 06.60.09.31.79/ 02.38.83.70.07

mail: angolacapoeira@hotmail.fr
         asso.defi@wanadoo.fr

A très bientôt et venez nombreux...l'énergie est au rendez-vous!!

Reportage sur l'esclavage

21/06/2007

Combat dansé



Ces derniers mois,année du Brésil oblige,nos oreilles ont été sensibilisées aux rythmes et aux sonorités de cet incontournable morceau d'Amérique du Sud.Et les entendre aux abords de la cathédrale Sainte-Croix vous aura peut-ètre étonné.Mais quel est donc ce groupe qui joue et s'agite là le vendredi soir et que l'on a pu récemment croiser sur la pelouse de la Charbonnière,au Défi'stival,ou rue Parisie,pour la Fète de la musique?Académia N'Angola Capoeira,filhos de maré(les enfants de la mer)est le nom de cette association qui développe la pratique de la Capoeira Traditionnelle.

Art martial,la Capoeira l'est certainement à voir les enchainements de roues,de coups de pieds fouettés et autres figures acrobatiques qui la composent.Et mème si les coups ne sont pas portés,les adversaires se frolent avec une grande rapidité.Force,agilité,souplesse et maitrise du corps,il n'est pas question ici de marquer des points ou de franchir une ligne d'arrivée mais d'un jeu au cours du quel les participants rivalisent d'adresse,d'élégance et de malice.La Capoeira s'apprend à l'école - on parle d'académie,comme pour la boxe mais se pratique aussi dans la rue ou en pleine nature.

La roda est à la Capoeira ce que le dojo est au Judo.Un espace codifié et chargé de traditions qui,dans le cas de la Capoeira,n'est pas défini par un lieu mais par l'espace formé par un groupe de pratiquants.La roda débute tradionnellement par un échauffement musical.Réunis en cercle,les capoeristes se distribuent les instruments indissociables de leur art  de combat:les bérimbau,le pandeiro,l'attabaque,le reco-reco et l'agogo.Le rythme surgit,vite repris par l'ensemble des participants qui l'accompagnent d'un chant.Il est tiré d'un répertoire trés riche qui évoque l'histoire de la Capoeira,ses légendes et ses mythes,ses joueurs illustres et ses "mestre" disparus,le plaisir et les astuces du jeu.

C'est alors que,dans le cercle ainsi formé,les deux joueurs entrent en lice,se saluent et entament la lutte.Ils'en suit un dialogue corporel qui relève de la danse et du jeu théatral.Les mouvements s'enchainent,arrondis,souples,ramassés ou en extention,les corps passant d'un point d'équilibre à un autre,sur les pieds comme sur les mains,en sautant ou en roulant.Les gestes semblent lents,mais à la sueur qui couvre rapidement leurs visages,on devine l'effort,concentré est bien réel.Et puis le rythme change,et le combat évolue sous l'influence des musiciens qui le commentent et le ponctuent.

Aché !!!!! 

        Marc-Antoine PERDEREAU

source:Orléans.mag n° 30